Savez vous planter les choux

Découvrez donc les lasagnes légères au chèvre à la courgette

Les lasagnes, vous en raffolez, mais vous vous en méfiez pour votre ligne. Vous n’avez pas tort, car la recette traditionnelle qui mêle sauce béchamel, viande hachée, feuille de pâte et fromage est vraiment riche en calories. Mais, manger quand même des lasagnes sans grossir est toujours possible, grâce à des recettes allégées. Les lasagnes légères au chèvre et à la courgette font partie des variantes végétariennes qui présentent un meilleur équilibre dans l’assiette. Laissez-vous tenter !

Lasagnes légères au chèvre et à la courgette : vraiment si légères ?

Mais que trouve t’-on dans une recette de lasagnes légères au chèvre et aux courgettes? Comparativement à la recette italienne de base, on y trouve des ingrédients plus légers et plus équilibrés, même s‘ils restent accompagnés des célèbres plaques de pâtes.

Pour faire des lasagnes au chèvre et aux courgettes, vous avez besoin : de plaques de lasagnes, de courgettes, d’une bûche de chèvre, d’un peu de lait, de Maïzena et c’est tout ! Quelle légèreté comparée à la lourdeur de la recette traditionnelle, telle qu’elle est proposée au restaurant ! De fait, de la viande hachée additionnée de béchamel grasse, de sauce tomate et de pâtes représente un cocktail explosif en graisses saturées. Oubliez-le si votre ligne est sensible au moindre écart !

Oui, mais pour autant, peut-on manger des lasagnes au chèvre et aux courgettes tous les jours sans grossir ? Oui, car les diététiciens nous le répètent assez souvent : ce ne sont pas les pâtes qui font grossir, mais ce que l’on met avec ! Autrement dit, ils nous rappellent l’importance des fameuses associations. Or, le secret des lasagnes légères est là : elles permettent de manger des pâtes sans leur associer trop de matières grasses. C’est là que se situe le petit plus minceur de la recette des lasagnes légères au chèvre et aux courgettes, avec leur sauce sans graisses. Exit la béchamel à base de beurre, on lui préfère le lait et la Maïzena. Pour relever le goût, on joue sur les épices, la muscade en l’occurrence.

Quelques conseils en plus pour alléger vos lasagnes

Vous l’avez compris, il est possible de manger régulièrement des lasagnes, sans que votre tour de taille ne s’en ressente. Les amateurs de cuisine légère ont encore plus d’un tour dans leur sac pour alléger les recettes, sans pour autant renoncer à la gourmandise. Voici donc, quelques conseils en plus pour alléger la recette des lasagnes légères au chèvre et aux courgettes.

Optez pour une cuisson light. Ne faites pas revenir vos courgettes dans de la matière grasse, mais préférez une cuisson à la poêle anti adhésive, ou mieux, à la vapeur. Ce mode de cuisson est le plus sain. Il permet d’éviter non seulement les graisses, mais il conserve aussi les saveurs et les nutriments tels que minéraux et vitamines.

Utilisez des ingrédients allégés pour les feuilles de pâte et la sauce. Pensez aux pâtes complètes, assimilées plus rapidement par l’organisme et donc, plus diététiques. Pour des lasagnes vraiment légères, il est possible de se servir de lait et de gruyère allégés. Attention aussi à l’accompagnement : on conseille toujours une salade verte avec des lasagnes.

Enfin, n’oubliez pas un dernier point : dégustez vos lasagnes ! Si vous êtes du genre « yeux plus gros que le ventre », souvenez-vous que les lasagnes sont un plat à base de féculents, qu’il convient de consommer avec modération. Pour garder la ligne, on dit qu’il faut manger de tout, mais en petites quantités !

Une recette allégée de lasagnes permet de ne pas se passer du plaisir de ce plat, tout en gardant un œil sur la balance. Une idée cuisine à retenir, car les lasagnes sont un plat qui fait souvent plaisir à toute la famille !

Actualité culinaire

  1. 18 Nov. 2018Les effets du calcaire pour les sols63
  2. 1 Oct. 2018Tout savoir sur la compatibilité des capsules Nespresso107